Ad sense

mercredi 7 décembre 2016

[SWJCE] Votre vice-champion de France vous parle de son deck lumineux

Le Sanctuaire d'un héros:



Affiliation "Contrebandiers et Espions"
 
4 Objectifs "Contrebandiers et Espions"
7 Objectifs "Jedi"

2 x
 
 2x
1x
1x

1x
2x

1x

1x
Vous me direz, rien de bien original dans ce deck.
Et bien en effet. Un an après le CF 2015 ce deck ne diverge que par 3 objectifs par rapport à celui de l'année dernière.
  • En 2015 2 "Faites-moi confiance" et 2 "Les Survivants" étaient présents.
  • En 2016, je n'ai laissé qu'un "Les Survivants", j'ai remplacé l'autre ainsi que les 2 "Faites-moi confiance" par un "Faux Rapports", un "Dans le Couloir de Gamor" et un "Les Liens du Sang".
Aucun objectif n'est originaire des 2 derniers cycles, ni même des 2 dernières extensions.
Pourquoi?
Et bien pour moi les derniers cartes du côté lumineux sont intéressantes mais ne permettent pas de rivaliser avec la suprématie du côté obscur et la stabilité actuelles de ses 3 factions.
C'est une domination sans précédent qui a provoqué chez moi un retour vers des objectifs stables et puissants.

Il en résulte donc un deck "old school" mais solide sous plusieurs aspects.
Voici ces caractéristiques les plus significatives :

  • 91 icônes de Force.
  • 7 Cartes de Destinée.
  • 18 Dégâts noir d'objectifs.
  • 21 Dégâts noir d'unités.
  • 15 améliorations.
  • 9 évènements.

Les duels d'avantages.


Les 91 icônes de Force vont apportent de la confiance pour vos duels.
Les cartes de Destinée tel que 2 "Coup du sort", 2 "Germes de la Déchéance" et 2 "Protection" et 1 "Tir de soutien" augmentent votre contrôle des duels et les mauvaises surprises pour votre adversaire.
Les objectifs "Dans le couloir de Gamor" et "Un Sanctuaire dans les Astéroïdes" vous font souvent piocher des cartes et les "Avantage 1" du  "Faucon" et des "Hommes loups" ne sont pas négligeables.

La Force.


Ce deck contrôle logiquement la force avec l’archétype "Force Lock": 'est à dire la combo entre "Que la Force soit avec toi" et son contenu et l'objectif "Dans le couloir de Gamor" et son contenu.
La prise de la Force est récompensée avec plein de bonus qui y sont liés :
"Leia" et sa capacité. La récursion avec "Obi Wan Kenobi" et les "Hommes Loups". La ressource de "Gamor" qui se défocuse et "l'Hyper Space Maraudeur" qui récursive pose en jeu les unités à 0 ou 1 (Nudj, Mercenaire, Twilek, Ewok).

Détruire les unités ennemis.

 
Avec 18 dégâts d'unité noir ce deck possèdent une armada d'unités capable de vider la zone de jeu adverse.
Luke a un coup ciblé à 2, Yoda devient une menace grandissante et les Flibustiers et le Faucon ne sont pas en reste de pistolets.
Leia est également une plaie car elle n'attaque pas, contrôle la force et inflige 2 dégâts aux unités que votre adversaire aura laissé en défense.


Détruire les objectifs ennemis.

 
21 dégâts d'objectifs noir répartis sur 24 unités.
Luke, les Flibustiers et le Faucon représentent votre principale force de frappe mais beaucoup d'unité peu cher ou gratuite porte aussi des icônes de dégâts d'objectifs noir.
On retrouve dans ces derniers Yoda, les mercenaires, les hommes loups et Leia.

Les améliorations un atout de poids.

Ces cartes sont une clé de voute de mon deck.
Elles apportent une économie croissante tout au long de la partie et certaines permettent d’accroitre la puissance de vos unités.
Le "Sabre laser" s'équipe sur tous les Utilisateurs de la Force, "Fie-toi à ton intuition" est dévastateur sur Luke ou un Flibustier (mettez en 2, votre adversaire versera une larme) et l'entrainement Shien est toujours aussi difficile à gérer.

Les évènements, une plaie pour votre adversaire.

Ce deck en comporte 9.
Parmi ceux là: "Embrouille", "Yoda tu cherches Yoda"  et "Vigueur de la Force" ont toujours la côte.
Ce sont aussi mes 3 évènements préférés du côté lumineux et ils trouvent tout leur sens içi.
Vous permettant de relancer une attaque, de constituer une défense et/ou de bloquer votre adversaire ces 3 évènements sont magnifiques.
Ils ne coutent que 2 et si vous laissez une ressource "Jedi" et "Contrebandiers" libres votre adversaire ne saura vraiment pas à quoi s'attendre....

Enfin, le deck comporte un poil de protection avec les cartes de destinée, "Qu'Rhan" et son objectif. Ce dernier en une fois est parfait et peut vous aider à finir une partie.

Pour conclure je dois dire  que j'ai hésité jusqu'à la ronde 1 du tournoi à modifié un objectif:
Remplacer "Guetteur des Désolations" par "Ça ne vaut pas un bon pistolaser"?
Que choisir...

L'objectif de Han est des plus intéressant car il vous permet de détruire plus facilement les objectifs ennemis en tuant les unités ennemies.
Han Solo rajoute une unité bénéficiant d'un coup ciblé et donne un dégât d'unité de plus à tous les "Contrebandiers": le "Faucon Millenium" avec 4 flingues c'est fort, un "Agent de la cité des nuages" avec 2 c'est sympa aussi!
L'évènement "Attrape pas la grosse tête" permet quasiment d'emporter un objectif en sans opposition.
La carte de Destinée "Au plus fort de la bataille" est toujours sympa.
Bémol tout de même pour "Chewbacca" qui ne me séduit pas beaucoup et coute trop cher.
Le Pistolaser est utile mais avec beaucoup de personnages "Contrebandiers" seulement.

J'ai finalement opté pour plus de stabilité et de contrôle et ai choisi le set d'Obi Wan Kenobi.
Il m'apporte un meilleur contrôle de la Force tout en récursant avec Obi, de plus les Hommes Loups reviennent de la défausse et sont très utiles.
Il contrôle un peu plus le Board (avec les focus d'Obi Wan) et augmente les chances de gagner les duels d'avantage grâce aux 10 icônes de Force du set, l'Avantage 1 des "Hommes Loups" et du "Tir Soutien".
De plus "Purification de la Force" demeure toujours pour moi une des meilleures améliorations du jeu.
"Guetteur des désolations" est pour moi un excellent 11ème pod pour clôturer efficacement son deck "Jedi" ou "Jedi/Contrebandiers".
Après le CF j'ai fait un tournoi et tester Han Solo à place d'Obi Wan pour voir la différence.
Le set ne m'a pas convaincu.
 
  • Je n'ai pas pu réussi à poser Han Solo sur la table. 
  • Le blaster n'a été joué sur personne.
  • Chewie est parti à chaque fois dans le duel d'avantage.
  • Seul "Attrape pas la grosse tête" a été utile car il m'a permet de prendre un objectif en sans opposition.

Je suis très content de ce deck, il est stable et comporte plein de coups fourrés pour votre adversaire!
Il ne m'a pas déçu sauf durant un match où il n'a voulu me donner que un "Nudj" et "un "Sympathisant Sulon" pendant les 2 premiers tours.
Je pense qu'il était déçu et jaloux que j'affectionne beaucoup plus mon deck du côté obscur.

"

mardi 6 décembre 2016

[SW Destiny] Tu ne peux pas échapper à ton destin...

Amis lecteurs de l'Antre du Wookie, cela fait quelques temps que nous étions moins actifs mais nous revenons en force pour un mois de décembre qui s'annonce magique. En effet, les fans de Star Wars seront doublement comblés entre la sortie du très attendu Rogue One mais également d'un jeu de cartes/dés à collectionner de FFG qui devrait sortir demain (2 décembre 2016) dans toutes les bonnes boutiques. 

jeudi 3 novembre 2016

Cycle Adversité : Paquet de Force 3 : Méditation et Maîtrise - Revue complète

Faute de temps, les commentaires sur ce paquet de Force arriveront plus tard...
Je vous laisse cependant admirer les spoils complets!








































vendredi 30 septembre 2016

Knowledge is Power - Episode II


"Know thy self, know thy enemy. A thousand battles, a thousand victories" - Sun Tzu

Cycle Opposition - Paquet de Force 1 - Anciens Rivaux - Coté Obscur

Nous voila de retour pour finir l'analyse du 1er paquet de Force du cycle Opposition, et ce sont cette fois les 2 objectifs Sith et Racaille qui seront passés au crible.


Un objectif Sith avec un nouveau Dark Vador ! Forcément lorsqu’un personnage comme Dark Vador est dans un objectif on va le regarder avec plus d’attention que les autres car on sait que les personnages principaux Sith ont un fort impact sur le jeu. Cet objectif est 1/5 affiliation Sith uniquement avec une capacité rare, celle de poser des jetons de focus sur les objectifs adverses lorsque vous en révélez une ou plusieurs cartes de Destinée Sith dans un duel d’avantage.
Cela permettra évidemment, avec un effet immédiat, de rendre indisponible l’objectif que votre adversaire aurait gardé libre pour jouer un évènement dans une phase d’action ultérieure. Au revoir la Vigueur de Force, Une affaire en suspens ou l’Embrouille tant redoutée. Bonjour la douleur sur le visage de votre adversaire, qui n’aura pas pu dérouler son plan, et vous regardera lui rouler dessus. Cela pourra aussi, et surtout, bloquer un objectif déjà indisponible pour le tour suivant, en lui rajoutant un 2ème focus, ce qui aura pour conséquence de ralentir fortement votre adversaire. Surtout s’il joue en bi-affiliation, et qu’il ne dispose que d’1 seul objectif de sa faction non affiliée. Dans le méta actuel, les decks Jedi en affiliation Contrebandier sont légions, et au cours de nombreuses parties, on peut se retrouver avec Sanctuaire des Astéroides / Dans le couloir de Gamor / Que la Force soit avec toi en face. Bloquer Que la Force soit avec toi pour 1 ou 2 tours vous mettra dans une position plus qu’avantageuse.
L’objectif est accompagné de 2 cartes de destinée Sith, on a donc la possibilité d’avoir jusqu’à 4cartes qui interagissent avec l’objectif. Mais la capacité quant à elle est Limitée à 1 fois par tour, il ne sera donc pas possible de poser plus d’1 jeton de focus par tour sur un objectif adverse, même si vous disposer des 2 Il n’y a pas de conflit sur la table. Après, 1 seul jeton de focus sera souvent suffisant.
Le point faible de cet objectif est sa restriction « Affiliation Sith uniquement » qui limitera les possibilités de deckbuilding. Le méta DS est actuellement trés diversifié, beaucoup de Racaille ou de Marine Impériale en mono faction, mais on constate par contre une tendance à renforcer la puissance des unités et évènements Sith par le contrôle qu’apportent les Racailles, ou l’agressivité que propose la Marine Impériale. On voit donc moins de decks mono Sith qu’avant, et c’est essentiellement dû aux excellents objectifs dont ont récemment bénéficié les 2 autres factions du Côté Obscur. En conséquence, les objectifs Affiliation Sith uniquement se font de plus en plus rare dans les phases finales de tournois. Aucun au CF, par exemple, ou le seul deck Sith… est un deck Marine Impériale renforcé par Conseil des Siths, Stygeon Prime et la Promesse de l’Empereur.
Ce nouvel objectif a cependant un excellent potentiel, voyons si Vador et le reste du set peut venir proposer une alternative au méta existant.
Pas de surprise au niveau du design de l’unité un coût de 5 pour 4pv et 4 icones et une capacité qui inflige des dégâts aux unités adverses. Pour la 5ème version de cette unité, on est finalement assez proche de la 1ère version. Mais cette fois la réaction s’effectue à partir des cartes de destinée amies que l’on va jouer durant le duel d’avantage. Comme pour le Vador de la boite de base, cette capacité est évidemment limitée à 1 fois par tour. Le bémol vient du fait que si la carte de destinée n’est pas résolue il n’y aura pas de réaction. Mais son déclenchement est beaucoup plus situationnel que pour Vador 1er du nom. Il faudra engager un combat, exposer ses unités pour pouvoir jouer une carte de Destinée. Et cela ne garantira pas de déclencher la réaction, car un Coup du sort annulera la résolution de la carte Destinée, empechant du même coup (du sort, encore) le déclenchement de la réaction de Vador. Là ou le Vador d'origine disposait d’évènement à 0 qui était certain de déclencher la réaction de Vader, même si leur effet venait à être annulé par un Z6PO.
Si on continue de comparer avec les autres Vador, celui présent dans l’extension Ambition Galactique dispose quant à lui d’une capacité apparentée à un Coup ciblé lui permettant d’être aussi dangereux en défense qu’en attaque. La concurrence est rude pour le seigneur Sith et les versions antérieures semblent plus efficace. D'autant que l'arrivée de l'objectif Jedi Les survivants avait largement réduit l'impact du 1er Vador. Alors cette nouvelle version ne semble pas capable de renverser la tendance.
Mais plus de Vader veut aussi dire plus de choix ! Il peut être intéressant de les réunir dans un deck afin de profiter des synergies offertes par les cartes qui l’accompagne :
- le Sabre Laser de Vador donnera coup ciblé à n’importe lequel d'entre eux
- Presque toutes les versions de Vador sont accompagnées de carte de Destinée pour combiner avec ce Vador là
- Chaque Vador dispose d'évènements pour la réaction de celui d'origine.
Et Vador disposant de 4 icônes de Force, en multiplier le nombre peut aussi aider de ce coté.
L'unité accompagnant le Seigneur Sith est un commandant de la 501e, une unité qui coute 2 qui a 2 points de vie et 2 dégâts d’unité noirs, ce qui est déja mieux qu'un Stormtrooper de base. Elle dispose en plus d'une capacité qui permet de retirer une unité adverse Jedi ou neutre de l’engagement en cas de perte du duel d’avantage. Très situationnel, mais cela permettra parfois de protéger un objectif des assauts ennemis Jedi mais également des véhicules neutres qui sont souvent équipés de nombreux icones de dégâts d’objectif. Ou d'empecher un Yoda qui aurait gagné le duel d'avantage de ruiner votre attaque. Cette unité s’inscrit dans la nouvelle mécanique du cycle avec comme faction antagoniste les Jedi, dans le méta actuel ou les Jedi sont toujours prédominant. Ce commandant peut gêner les plans de l’adversaire et le dissuader même de défendre, sous perdre de perdre purement et simplement des cartes au duel d'avantage. Associé aux Arpenteur des glaces vous pourrez protéger vos objectifs qui doivent rester indemne et gagnerez un temps précieux pour installer votre défense.
La réédition de l’un des évènements Sith que tout le monde a envie de jouer. Il permet de prendre le contrôle d’un personnage adverse non unique durant sa phase de déploiement pour seulement 2 ressources. On passe en revue rapidement les unités intéressantes à emprunter à l’adversaire et en tête de liste on retrouve les Flibustiers d'Aquaris, les Garants de la paix, les Ferrailleurs Ithorien ou toute autre unité de soutien sur lequel repose une partie de la stratégie du deck adverse. L’effet est double on prive son adversaire d’une unité et on renforce notre propre armée, ce qui est encore mieux que de simplement l’éliminer ou la capturer. Cette mécanique de prise de contrôle des unités combinera parfaitement avec les decks comprenant l’empereur Palpatine version Endor qui font actuellement partie des plus compétitifs.
On retrouve donc pour finir le set 2 exemplaires de cette carte de Destiné. Elle permet bien entendu d’activer la capacité de l’objectif mais elle permet surtout de défausser une carte Jedi adverse de la pile d’avantage. Les Jedi se reposant sur les icones de force de leur personnage principaux pour gagner les duels d’avantage il est très intéressant de pouvoir écarter un Yoda/Obi Wan ou Kyle et s’assurer ainsi le gain de la bataille d’avantage. Qui n’a jamais perdu une bataille d’avantage après un Yoda, tu cherches Yoda, une attaque du nain vert, et le 2eme dans la bataille d’avantage ? Cette carte n’est pas aussi versatile qu’un Coup du sort ou Machination du prince mais tant que le méta actuel est dominé par les Jedi elle peut vous permettre de beaux retournement de situation. Et même si les Jedi venaient à perdre du terrain, Que la Force soit avec toi resterait un pod trés joué et trés présent dans de nombreux decks.

Sur le papier ce nouvel objectif de Darth Vader ne semble par meilleur que ces prédécesseurs voir même un peu moins bon, maintenant si on se place dans le méta actuel, il a clairement sa place dans un deck du côté obscur. L’objectif est orienté anti Jedi, toujours au sommet des decks compétitifs. Le seul problème c’est son affiliation Sith uniquement qui comme pour l’objectif d’Ahsoka demandera une construction de deck spécifique si on veut le jouer dans un deck bi-affilié. L’objectif est orienté contrôle, il permet d’infliger des dégâts à des unités adversaires, de ralentir leur déploiement (focus / vol d’unité) et permet de remporter plus facilement les batailles d’avantage contre les Jedi. On peut associer cet objectif avec des cartes qui tirent parti de ces aspects comme le Rancor ou Cette fois je te tiens pour les batailles d’avantage, l’empereur version Endor pour le vol d’unité ou le Vader premier du nom pour les dégâts ciblés. Il trouvera aussi tout naturellement sa place en x1 dans un deck mono Sith amenant ainsi plus de contrôle sur la bataille d’avantage et distillant quelques dégâts bienvenus sur toutes les petites unités de support du joueur lumineux (saleté de Nudj lâche cette %#@µ Force !!).
Le deck que cet objectif nous inspire :
Affiliation Sith
2x Il n'y a pas de conflit
2x La promesse de l’empereur
2x Protocole de défense
2x Loyauté forcée
1x Ordre impérial
1x Réparations et révisions


Sous réserve que vous ayez réussi à avoir une carte capturée sur un objectif que votre adversaire attaquera nécessairement, votre Tactique cruelle donnera virtuellement 1 point de capacité de dégât supplémentaire par tour à cet objectif. Quand on sait que votre adversaire devra faire en moyenne 15 points de dégâts sur 3 objectifs pour gagner, chaque dégât supplémentaire qu’il va devoir réaliser augmentera de 6,7% la difficulté de la tâche qui lui incombe…
Associez cet objectif à « Les chasseurs » et à l’amélioration le Palais de Jabba et votre adversaire va devoir redoubler d’effort pour atteindre son objectif. Si tous vos objectifs ont 2 points de vie supplémentaires, et que vous pouvez prévenir le 1er dégât chaque tour, ce n’est pas loin de 25 points de dégâts qui seront nécessaire à votre adversaire pour gagner. Attention tout de même à ce que la partie ne s’éternise pas trop et que vous arriviez à la limite du temps en tournoi. Vous devrez donc être en mesure non seulement de défendre, mais de contrôler la Force et/ou de pouvoir accélérer la partie en détruisant un ou plusieurs objectifs.
Sur le papier, cette capacité est forte, évidemment, mais la vraie question est plutôt de savoir si cela arrivera souvent, de temps en temps, ou jamais, et si réellement, ça changera quelque chose. Et donc, quelle est la probabilité pour que nous ayons 3 objectifs disposant d’une carte capturée.
Dans certain cas, c’est très facile à calculer ! 99% de chances pour qu’un Crash sur Tatooine dispose d’une carte capturée à la 1ère occasion du joueur adverse d’endommager l’objectif, le 1% manquant intégrant l’objectif de Lobot 2, la Mission de Sauvetage, et l’Escadron Renégat.
Pour le reste, ce sera situationnel. Vous aurez souvent la possibilité de jouer un Utinni ! (Vous voyez le message subliminal là ?...) Après que votre adversaire ait joué sa 1ère ressource, mais vous ne jouerez jamais un Capturé, un Bobba Pilote ou un Snoova pendant le tour 1 de votre adversaire, et 4-LOM aura rarement l’occasion de capturer quelque chose avant que votre adversaire vous inflige ses 1ers dégâts.
Donc la capacité sera opérationnelle pour protéger un objectif clé peut être top tardivement, et empêchera rarement la destruction d’un 1er objectif au tour 1 du Coté Lumineux. Est-ce que nous sommes exigeants ? Nous n’aurions pas choisi Thrawn comme avatar si ce n’était pas le cas.
Cependant, si l’objectif ne prévient qu’un seul dégât durant une partie, et qu’il s’agit du dernier, il aura rempli son rôle à la perfection en vous donnant la victoire. Tactique cruelle pose donc un cruel dilemme : inutile ou indispensable ? Cela dépend de sa capacité à se retourner contre vous…
Si pour bénéficier au maximum de l’effet de l’objectif, vous vous acharnez à capturer 1 carte à chaque objectif, l’adversaire n’aura plus qu’à choisir… laquelle il veut sauver. Il y mettra toute la force de son armée, qui n’a que la destruction de vos objectifs en ligne de mire, pour aller chercher la carte la plus adaptée à la situation que vous auriez maladroitement mise sur le 3ème objectif, sous prétexte qu’il n’en avait pas.
J’en ai fini de mon tour de passe-passe, et en synthèse, on peut dire que c’est évidemment une capacité à fort impact, qui pourrait changer les plans d’attaque de votre adversaire. Et tout ce qui joue avec les nerfs de l’opposant vous rapproche inexorablement de la victoire. D’autant plus qu’un seul dégât compte réellement, c’est le dernier. Si on peut faire en sorte qu’il n’arrive jamais, à défaut de gagner, on ne peut pas perdre.
Nouvelle version d’un personnage qui n’a décidemment pas eu le traitement (comprendre le reste de son set d’origine) qu’il mérite, celui-ci vient de faire « monter les potards à 11 ». Pour 4 ressources, 3 points de vie, Elite, 3 icones de Force et 2 icones de dégâts d’unités noirs, ce n’est pas suffisant. Mais c’est sans compter sur sa capacité, qui transforme chaque objectif avec une carte capturée en 1 icone supplémentaire. Ces icônes devront être des icônes différents. Savez-vous combien il existe d’icônes différents ?
Il en existe 6, trois icônes blancs, et trois icônes noirs. 2 icônes de dégâts d’unités, 2 icônes de dégâts de souffles, et 2 icônes de tactique. Donc si vous pouviez ajouter 2 icônes différents, vous pourriez ajouter 1 icône de tactique blanc et 1 icône de tactique noir. Et là, le coût de 4 pourrait devenir presque faible ! D’autant plus que si vous comptez bien, 3 objectifs plus une mission pourraient vous amener 4 icônes additionnels. 6 icônes de combat pour un cout de 4 ? Mais oui, bien sûr, et la marmotte…
Si on revient sur Terre et qu’on se projette, à quelle autre unité Dengar pourrait ressembler? Avec 1 icône en plus, Dengar pourrait être aussi inquiétant que Kyle et dissuadera un Yoda d’attaquer sans un bouclier. Il pourrait aussi ressembler à l’inquisiteur et gérer 2 petites unités. Offensivement, il serait même moins dépendant de la bataille d’avantage qu’un Red 2.
Avec 2 icônes en plus, il pourrait gérer n’importe quelle unité à 3 points de vie, même avec un bouclier, comme un Rancor, ou représenter le même potentiel offensif qu’un Dark Vador ou encore etre aussi complémentaire qu’un Han Solo.
Avec 3 icônes en plus, il serait même meilleur que Xyzor ou le Chimarea, pour un coût inférieur. Est-il vraiment nécessaire d’envisager Dengar sous amphétamines avec 4 icônes supplémentaires ?
Mais ce qui fait la force de cette capacité, c’est que vous choisirez les icônes que vous souhaitez avoir au dernier moment. Votre adversaire ne saura jamais vraiment ce que vous allez décider de faire, et le nombre croissant de possibilités risque de compliquer sérieusement l’établissement de ses schémas d’attaque. Il pourrait par exemple craindre pour la vie de son Yoda, car vous pourriez ajouter 2 flingues, faisant fi de sa carte Destinée Protection. Il pourrait encore plus craindre que vous décidiez de ne pas tuer Yoda, mais plutôt de mettre 2 tactiques pour bloquer 2 autres défenseurs potentiels en prévision de votre tour, laisser Yoda striker, surtout si vous pouvez protéger Dengar avec Bubo, et attaquer à votre tour pour enfouir Yoda sous un tas de focus. Et la crainte poussera votre adversaire à faire la chose qui vous arrange le plus, ne pas attaquer.
Donc Dengar rempli parfaitement son rôle au sein de son objectif : il ralentira votre adversaire, en perturbant complètement ses schémas d’attaque. A condition d’avoir un maximum de cartes capturées… Donc il va bien falloir organiser tout le moteur de capture qui nous permettra de maximiser l’impact de Dengar.
A noter que Dengar dispose également du trait Chasseur de primes qui lui permet de bénéficier de la capacité de l’objectif Contrat Lucratif (retirer un focus supplémentaire pendant la phase de récupération) et de l’évènement Convocation de Jabba, pour le sortir au moment le plus opportun, et même de ne pas jouer l’objectif obligatoirement en deux exemplaires, sans réduire la probabilité de le voir en jeu.
Ah, pas encore de capture, mais un moyen de réorganiser les cartes capturées, au meilleur moment possible, après le déploiement de notre adversaire, au moment où votre capacité à comprendre quelles seraient ses meilleures options d’attaque. S’il est préférable pour lui d’attaquer tel ou tel objectif selon le nombre et le type d’unité dont il dispose, vous aurez le choix de laisser ou de déplacer 1 carte sous un objectif clé, pour l’écarter d’une menace, ou tout simplement pour attirer votre adversaire dans un piège, en mettant une carte clé de son dispositif en évidence, dans une situation de faiblesse… pour mieux le punir de sa naïveté.
Par exemple, vous pourriez déplacer 1 Faucon depuis Influence de Jabba, qui aurait 2 autres cartes capturées, vers le Commerce d’épice, pour le laisser avec ce cruel dilemme : récupérer ce Faucon à moindre coût, ou tenter de réduire votre main de 2… Evidemment, le Faucon le mettrait dans une position de force au prochain tour… Il n’hésitera pas longtemps, l’attrait est trop grand.
Tant mieux ! Détruire le Commerce d’épice sera certes facile, mais n’apportera rien à sa condition de victoire. D’ailleurs, comme vous disposez de quelques petites unités avec des tactiques, vous pourrez même en profiter pour l’empêcher purement et simplement d’attaquer un autre objectif ce tour. Le dial montera à votre avantage, votre adversaire n’aura pas vraiment contribué à sa victoire… et sera bien embêté lorsqu’à votre tour, vous jouerez l’inattendu Amenez-moi Solo ! sur le Faucon… Tout ça pour ça… Votre plan fonctionne à merveille… Mon dieu, vous êtes machiavélique !
Vous pourrez aussi déplacer une carte capturée au début de votre tour. Synergie évidente avec Tatooine Crash qui alimentera gratuitement la capacité de l’Opérateur. Vous pourrez ainsi déplacer une carte pour activer 1 icône de blast supplémentaire sur un Slave-1 ou sur Dengar, avant votre phase d’engagement. Puis vous transfèrerez cette même carte sous l’Influence de Jabba au début de la phase de conflit de votre adversaire pour avoir 1 carte supplémentaire au prochain tour.
Une autre utilisation, encore, sera de transférer 2 cartes par tour (1 pendant le vôtre, 1 pendant celui de votre adversaire) depuis un objectif endommagé ou en fin de vie, vers un autre objectif indemne, en n’y laissant qu’une carte sans grand intérêt pour déclencher la capacité de Tactique cruelle.
Et la dernière utilisation, très utile contre les decks Cracken, consistera à déplacer toutes les cartes capturées au même endroit. Vous connaissez le « Bonto » ? Et bien c’est pareil, après 2 mouvements, il ne sera plus possible pour votre adversaire de savoir où se trouve son Faucon Millenium.
Au final, une unité non-neutre, avec le trait Mercenaire, disposant d’une capacité très versatile, jouant sur la physionomie de la partie, pour le même coût les mêmes points de vie et les mêmes icônes qu’une simple Equipe de sécurité kuati. Ça rend cette carte très efficiente en terme de coût, et nos amis Racailles aiment plus que tout, les petites unités efficientes…
Mais la capture doit toujours venir d’ailleurs…
Maintenant on peut parler ! Une nouveauté du cycle, les améliorations d’objectif ! Une ressource non limitée pour 2, c’est toujours appréciable, puisque vous pourrez la jouer dans le même tour que votre Bien précieux. Qui vient donc améliorer un objectif. Dangereux, vous me direz ! Oui, mais l’amélioration lui octroiera 1 point de vie supplémentaire, et viendra donc renforcer la rentabilité de son cout. 1 ressource et 1 point de vie pour 2 ressources, pas mal, non ? Oui, mais ce n’est pas tout ! Cette amélioration compte comme une carte capturée ! En voilà un bon moyen contrôlé d’activer aussi bien la capacité de Tactique cruelle sur l’objectif de votre choix,  d’ajouter un icône potentiel à Dengar ou au Slave-1, d’augmenter la taille de votre main de 1, ou encore de réduire le coût des Weekay de 2. Une carte qui fait le café !
Mais qui nécessitera de la prudence de votre part. Réfléchissez à 2 fois avant d’améliorer votre Influence de Jabba, qui dispose déjà de 2 cartes capturées, pour augmenter votre main d’une 9eme carte qui vous donnera l’ascendant sur la bataille d’avantage. Car si votre adversaire détruit cet objectif, il réalisera 33% de son objectif, tout en récupérant 2 cartes et en réduisant votre économie de 1 pour les tours suivants. Et on sait tous comme l’économie est essentielle dans ce jeu. A utiliser avec prudence, donc, pour profiter pleinement de la puissance de cette carte.
La réédition d’un évènement phare de la faction qui était auparavant dans un objectif peu joué de par sa dépendance à la bataille d’avantage. Pour 3 ressources on capture n’importe quelle unité adverse, améliorée ou pas, avec comme seule condition de le faire durant notre tour. Economiquement parlant, nous prendrons même l’ascendant sur notre adversaire si nous payons 3 pour capturer une unité coutant 4 ou plus. Capturée permet même de passer outre les mécaniques de protection et de boucliers que nous rencontrerons régulièrement sur les tables adverses.
Le seul ennemi de cette carte sera les cartes qui contrent les effets des évènements, comme Z-6PO ou Riposte, des cartes qui reviennent dans le méta où le Côté Obscur dispose d’une panoplie d’évènements très inquiétante pour le côté opposé. En l’absence de contre, on appréciera particulièrement de jouer cette carte durant votre phase de conflit afin de prendre de court la défense en supprimant par le seul défenseur et obtenir le dégât de sans opposition qu’il vous manque. Surtout si votre adversaire à engager un maximum de cartes dans la bataille d’avantage… pour rien, finalement. Attention cependant, 3 ressources, c’est un peu téléphoné.
Ou pas !!! Ben oui, lancer un Capturé pour 1 ressource, c’est n’importe quoi ! Voici une nouvelle carte Destinée qui permet de réduire de 2 le coût du prochain évènement que vous jouez durant ce tour. On vous l’a déjà dit, en ce moment, les évènements du Côté Obscur posent problème au Coté Lumineux, alors en plus quand ils coutent moins cher… Chez les Racailles, Capturé sera le bénéficiaire le plus évident. Si votre adversaire voit 1 ressource disponible, dorénavant, il devra craindre Préparation et Planification suivi d’un Capturé. Mais vous pourrez jouer un Elimination de la menace surprise ou une contre-attaque brutale sans même avoir une ressource disponible… Le nombre de possibilité devient énorme.
Vous avez tous déjà vécu cette situation ou votre adversaire a gardé 2 ressources pour jouer son Rage, ou vous faire croire qu’il l’a en main, ce qui pourrait vous dissuader d’agir. Et s’il n’avait même plus besoin de garder de ressource pour le faire ? Peut-être a-t-il un Préparation et planification accompagné d’un Rayon Tracteur pour clore la partie. Vous lanceriez-vous dans un combat si vous saviez qu’un évènement donné signerait votre perte, et que votre adversaire joue Préparation et planification ?
Plus que l’économie, c’est donc l’effet de surprise que nous donnera cette carte. Utinni ! un Entrainement de Shien, avant que Yoda vous ruine votre flotte, ça n’a pas de prix…
Evidemment, cette carte est situationnelle. Elle pourra parfois vous procurer un avantage certain mais un Coup du Sort annihilera tous vos espoirs. Pour finir, nous noterons que l’objectif et l’amélioration ne fonctionnent que sur des objectifs Racaille. Nous utiliserons donc rarement Tactique cruelle en dehors d’un deck full Racaille. Quoiqu’avec L’echeveau de l’Empereur splashé dans un deck Racaille, entre Capturé et l’Eclair de Force, ça fait au moins 4 bons clients pour cette carte Destinée.
Nous attendrons avec impatience de voir dans quels autres sets cette carte va se retrouver, car elle pourrait très bien changer définitivement la manière de jouer nos parties.
Comme vous l’aurez compris cet objectif est vraiment très bon, encore un objectif Racailles au top me direz-vous. Hé bien oui ! cet objectif est très équilibré, on y retrouve de la défense d’objectif, un personnage avec un coût poids puissance à faire pâlir notre petit homme vert des marais, une petite unité qu’on a envie de jouer, de la ressource avec un effet très intéressant, une carte d’évènement très puissante, une carte Destinée qui cache forcément des surprises et 10 icones de force au total ! Et une sacrée capacité à poser problème à votre adversaire. Alors que dire à part qu’il devient un « auto-include » dans les decks Racailles ? Le seul problème maintenant va être de choisir seulement 10 objectifs dans cette faction qui compte désormais beaucoup d’objectifs très puissant que l’on pourrait considérer comme « auto-include ». C’est peut-être à ce niveau que réside la difficulté, il faudra trouver le bon équilibre entre contrôle et agression afin de ne pas faire s’éterniser la partie au risque de voir son adversaire nous submerger ou jouer un reset de type Mon allié est la force ou Faux rapport qui peuvent retourner une partie. Cet objectif aura une place de choix dans les decks de type forteresse qui reposent sur l’augmentation des points de vie des objectifs et une bonne défense, ou tout simplement dans un deck Capture. Après Bane Malar, Ephant Mon, Zuckuss, 4-Lom, Dengar vient compléter cette impressionnante équipe de personnages Racailles, qui dispose désormais de toute les armes pour lutter contre les Jedi, la faction forte du méta actuel. Et avec l’arrivée prochaine du Dr Evazan, et du nouveau Jabba dans ce cycle, cela n’est pas prêt de s’arrêter et va encore rendre la tâche plus ardue au joueur lumineux.
Le deck que cet objectif nous inspire :
Une fois n’est pas coutume nous allons emprunter le deck de l’un des meilleurs joueurs Racailles qui a terminé 6ème au dernier CF, mais qui souhaite rester anonyme. Nous l’appellerons donc Skydindon de la Cabane du Bantha. Merci à lui pour cette decklist.
Affiliation Racailles
X1 Tactique cruelle
X1 Influence de Jabba
X1 Crash sur Tatoine
X1 Intuition du trouveur
X2 Manipulation de maitre
X1 Les chasseurs
X1 Virée du chasseur
X1 Commerce d'épice

X1 Sorti des brumes

Une ruche misérable...
Les Anciens Rivaux sont maintenant derrière nous, et ils n'ont plus de secrets pour vous. Bientôt, nous nous attaquerons à Une ruche misérable, le 2nd paquet de Force du cycle Opposition...