Ad sense

mercredi 28 janvier 2015

Débarrassons-nous des améliorations.

Tuer des unités, vous savez faire. Détruire des objectifs, vous savez faire également. Par contre pour les améliorations, c'est moins courant. Peut-être que certains d'entre vous n'ont jamais détruit d'amélioration en jeu lors d'une de vos parties. À l'Antre du Wookie, on ne pense que ça ne peut plus durer et nous allons voir ensemble toutes les cartes avec lesquelles vous pourrez vous débarrassez des améliorations qui deviennent de plus en plus pénibles.
Il faut dire que le méta actuel fait la part de belle aux améliorations. Le deck côté lumineux du champion du monde Mick Cipra (On en avait parlé ici) avait besoin de la Base Astéroïdale pour tourner correctement.
Bien entendu, la Base astéroïdale n'est pas la seule amélioration dont on aura envie de se débarrasser. Assez globalement, priver son adversaire c'est le priver de son économie et on vous a déjà expliqué que l'argent était le nerf de la guerre à Star Wars : le jeu de cartes. (Retrouvez l'article de Maxliger ici)
Voyons donc ensemble quelles sont les cartes qui permettent la gestion d'amélioration.

Le côté obscur

Tout d'abord, le côté obscur et plus particulièrement les Racailles et Scélérats disposent d'outils pour capturer les améliorations avant qu'elles arrivent en jeu. Il y a les objectifs classiques : 

Soyons lucides. Le principal défaut est que la capture d'éventuelles améliorations est fortement tributaires au hasard. Néanmoins, si vous vous débrouillez bien vous pourrez déclencher la Réaction à chaque tour multipliant ainsi vos chances de capture l'amélioration souhaitée.
Dans la même veine, il y a également Zuckuss. 

Vous aurez l'opportunité de voir 3 cartes. D'ailleurs dans la récente extension Entre les ombres, il y a un évènement Sith qui ressemble beaucoup à Zuckuss.

Sachez que si vous capturez l'amélioration recherchée et que vous souhaitez vous débarrasser d'une éventuelle copie, les Racailles ont encore la solution pour cela. 




Premier défaut, si le joueur possède la copie en main, cela ne fonctionnera pas. L'autre défaut c'est qu'il vous oblige de révéler la carte capturée. Si celle-ci est important pour votre adversaire, il saura quel objectif détruire en priorité. 

Voilà donc pour les options permettant de capturer les améliorations sur le deck de votre adversaire mais les Sith peuvent également aller se servir directement dans la main de l'adversaire. 

Le grand point positif de cette carte est que l'amélioration est défaussée. Il n'y a donc pas le risque que votre adversaire vienne la récupérer en détruisant l'objectif sous lequel se trouve les cartes capturées.
Voyons donc maintenant les cartes vous permettant de vous débarrasser des améliorations déjà en jeu. 




Utinni. Simple et efficace, vous pouvez capture n'importe quelle amélioration ennemie en jeu. Le coût de 2 peut paraitre élevé mais vous constaterez que c'est cadeau. 
Toujours chez les Racailles, il y a également la Charge explosive. 

C'est moins cher, mais vous êtes obligés de contrôler aussi des améliorations pour pouvoir profiter au maximum de l'effet de cette carte. Du côté de la Marine Impériale, vous trouverez un autre évènement à 1.

Le défaut de la carte est qu'elle ne concerne que les améliorations non-Limitées. Cela implique que vous ne pourrez pas vous attaquer à l'économie de votre adversaire. Pour finir du côté obscur, il y a encore deux cartes Marine Impériales. Tout d'abord, une unité. 
Là encore, vous ne pourrez que détruire les améliorations non-Limitées de votre adversaire. En plus, vous devrez renoncer à résoudre vos icônes. Un choix cornélien.

L'effet est radical. Vous défaussez toutes les améliorations en jeu. Le coût est exorbitant. Déjà 3 ressources pour poser la carte, puis vous devrez détruire un objectif et pour finir renoncer à vos propres améliorations. Ce n'est pas cette carte que vous verrez le plus souvent. 

Le côté lumineux

Vous allez le constater, il y a un sacré déséquilibre entre le côté obscur et le côté lumineux sur leurs capacités à gérer les améliorations ennemies. Cela s'explique principalement par le fait que la mécanique de capture est réservée aux Racailles et Scélérats. Nous allons donc faire le tour rapidement des 3 options disponibles. 



Yub yub ! Évènement neutre que l'on retrouve dans le set d'objectif Soutien Tribal que l'on retrouve dans la boite de base. L'archétype Ewok profitant d'un sacré boost avec Sacrifice sur Endor dans Entre les ombres, il ne serait pas surprenant de voir quelques Yub yub ! joués. 


Cerise sur le gâteau, la Mission de contrebande permet de prendre le contrôle d'une amélioration ennemie. Par contre, il faut être honnête cette carte a été rarement joué alors que les decks Unblockables étaient à la mode, ce n'est pas maintenant que l'on la verra plus souvent. 

Souvent le Sith aura tendance à attacher des cartes à vos propres unités. Peur, Haine ou Colère. Les Jedis disposent donc de la réponse parfaite avec la Vigueur de la Force.


Conclusion : 

Il n'est pas surprenant de voir que le côté obscur est si bien armé pour gérer les améliorations puisque ce sont principalement les Jedis qui en abusent dans leur deck. Il sera donc utile de pouvoir mettre à mal leur stratégie. Les decks autour de la Base Astéroïdale seront encore nombreux et l'arrivée du nouveau Luke risque bien de refaire apparaitre les decks Jedi Tower avec des grosses unités Jedi boostées en améliorations. 
Notez que pour le coup, il est préférable de capturer le sabre de Luke plutôt que de le mettre dans la défausse car il pourra revenir en jeu depuis la défausse.

Il est, par conséquent, intéressant de placer un exemplaire au minimum du set d'objectif Crash sur Tatooine dans votre deck, car la capacité de l'objectif et Utinni ! vous permettront de mettre à mal cette stratégie. Le set d'objectif Arrêtez les semble être aussi un apport certain pour les decks Marine Impériale Trooper pour la même raison. 
J'espère que ce tour d'horizon vous aura été précieux. N'hésitez pas à me faire part en commentaires de vos retours.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire