Ad sense

mardi 20 octobre 2015

Interview de NicoFu

Les joueurs les plus assidus des jeux de carte évolutif ont déjà croisé NicoFu sur le forum de leur favori. Mais qui est-il ? NicoFu a répondu à quelques questions sur son parcours, mais aussi plus spécifiquement sur Star Wars : le jeu de cartes, le jeu organisé et l'avenir du jeu au moment où le rapprochement Asmodée/FFG et l'épisode VII attisent tous les fantasmes des joueurs. 

Antre du Wookie : Bonjour NicoFu, pour celles et ceux qui ne te connaissent pas encore peux-tu nous parler de toi et de ton parcours ?

NicoFu : Et bien j’ai les cheveux blancs qui poussent, j’ai 40ans, ça fait 11 ans que je suis dans le milieu du jeu en tant que professionnel. Je suis rentré chez Asmodee en 2004 . Avant cela, dans une vie antérieure, j’ai fait de la formation professionnelle et même de la vacation dans l’éducation nationale. Quand tu fais Histoire à la fac, t’as pas trop le choix.

En 8 ans chez Asmodee, j’ai touché à pas mal de trucs. J’ai commencé par faire des cartons, et j’ai fini par faire de la formation pour les vendeurs des chaines de magasins de jeux et jouets (comme une sorte de retour aux sources), en passant par l’organisation d’événements publiques, d’événements pros, le jeu organisé Dungeon Twister et Hell Dorado, un peu de Pokémon, ou encore la visite de tous les magasins spécialisés de France et de Navarre pour leur présenter les dernières nouveautés.

J’ai quitté Asmodee fin 2012, car niveau familial, j’avais déménagé en province donc les trajets quotidiens en train, au bout de 4 ans m’ont épuisé, et je ne me sentais plus en adéquation avec les produits sur lesquels on bossait. Parce que à un moment, tu dois aussi bosser sur Miss Kipic, Gav Gamelle et tous ces produits que tu vois durant les pubs sur Gulli si tu as des enfants car ils sont essentiels économiquement pour l’entreprise. Le achat de FFG par Asmodee montre que l’entreprise a bien des racines gamer, mais sur la période 2010-2012, c’était la pleine consolidation de sa place sur les marchés grands et très grands publics. Ca ne m’intéressait plus.

Quelques mois plus tard, en février 2013, je commence à travailler pour Edge en tant qu’indépendant, où je touche un peu à tout.

Antre du Wookie : Et le parcours ludique ? 

NicoFu : Côté joueur, je fais partie de ceux qui sont arrivés aux jeux « spécialisés » ou de « simulation » parFin 1986, j’achetais ma boîte de l’Oeil Noir de Schmidt France dans le magasin Carrefour d’Angers. Quand j’y repense, c’est un truc de fou. J’ai d’ailleurs longtemps cru que Carrefour était à la pointe sur les jeux.

Durant cette période, on lisait Caus Belli ou Jeux et Stratégies, et on s’intéressait à tout : jeux de rôles, wargames, Grandeur nature, les premiers jeux vidéos d’aventures, les romans SF, car l’offre VF était réduite.

Des fois quand je fais mon vieux con, je regrette parfois le manque d’ouverture ludique ou de culture ludique de certains : des Kubenboistes qui crachent sur TIMES stories sans en voir toute sa dimension, des figurnistes qui ne savent pas ce que c’est Space Hulk, des carteux qui ne jouent qu’à Magic…

Si le JdR reste ma madeleine de Proust (j’ai repris depuis 2 ans, une table régulière, on essaie de jouer tous les 15 jours), j’ai vraiment joué à plein de trucs : un peu de wargames avec les séries Cry Havoc et Tank Leader au début des années 90, les JCC surtout avec L5R édition Or en français en 2001. La figurine, qui est mon activité principale aujourd’hui, c’est arrivé en 1997/1998 avec Warzone, puis Warhammer 40 000  tardivement car  j’en avais marre d’être tout seul à jouer à Warzone.

Les jeux de société, je n’ai jamais défini ça comme une activité principale, c’était en plus quand on n’avait pas le temps de faire un jdr. J’ai fait plusieurs saisons de Championnat Formule Dé, mais c’était une extension du jdr, car on se racontait une histoire, avec des pilotes aux caractères affirmés, un journal de 8 pages après chaque course, des transferts, des rivalités… Fin des années 90, quand les jeux allemands sont arrivés, c’était l’émerveillement face à ces mécaniques limpides, simples, pas simplistes, avec des parties jouables en 1h30- car on sortait des Civilisation et autres Dune à plus de 3h la partie.

Aujourd’hui, tous ces jeux allemands me font chier, ils ne me racontent rien à part « j’échange 3 cubes gris et un cube blanc pour avoir un cube noir ». J’ai gardé dans  ma ludothèque des jeux qui me racontent une histoire qui me font vibrer même si la partie dure longtemps et que n’y joue qu’une fois tous les 5 ans. Je vais à l’inverse de la tendance qui dit que dans une soirée jeux de 3h, les gens préfèrent faire 3 « gros jeux » d’une heure, contre un gros jeux de 3h. Je suis resté bloqué dans les années 90.

Et pour les soirées avec les non joueurs, j’ai adoré Sherlock Holmes Détective Conseil et TIME stories tout récemment. Bref du jdr déguisé.

De mémoire, j’ai toujours été investi dans l’associatif jeu, ou alors j’étais le moteur du groupe de pote quand on faisait du jdr (normal, j’étais le MJ). J’ai participé à l’organisation de plusieurs GN de 150 joueurs dans les années 90, je fais partie des fondateurs d’une asso (qui existe toujours) qui fait de l’animation jeux de société dans les bars sur Angers…

Antre du Wookie : En quoi consiste ton rôle chez Edge ?

NicoFu : Edge est une toute petite structure : 3 salariés à Toulouse et deux externes (Sandy Julien, le coordinateur traductions jdr et moi), donc tout le monde fait un peu tout.  Mes tâches principales restent quand même le relais et la mise en place du jeu organisé voulu par FFG, le contact privilégié des assos qui demandent des lots (j’ai redécouverts le milieu des conventions rôlistes que j’avais un peu oublié), et aussi la planification et la participation aux Tric Trac TV. J’habite Tours, Orléans et le bureau de TT sont à une heure…

Mais là où je fonctionnais avec un budget quasi illimité chez Asmodee, là ce n’est pas pareil. Il faut plus de débrouilles, plus faire fonctionner son réseau. Par exemple, sur les différents CFs, c’est compliqué. Edge n’est pas seul organisateur, car on ne pourrait pas. Le rôle de la communauté est prépondérant. Mais ça reste les CFs des jeux édités par Edge, donc on veut aussi un droit de regard. Donc sur les CFs, j’essaie surtout de faire que les choses se passent au mieux, car on a franchi un palier depuis 2013. Au CNJ, en 2013, par exemple, les orgas étaient vachement focalisés sur les lots, les cartes fan made, les horaires des tournois, mais si je ne l’avais pas signalé, il n’y aurait pas eu de buvette. En 2014, c’est moi qui trouve le Musée de la carte à jouer pour le CF Netrunner, grâce aux bonnes relations avec Vincent de l’ELMA, mais c’est la communauté qui gère le tournoi en tant que tel. En 2015, j’avais tellement confiance dans le ticket Sky/Vince/Bud, que je ne suis quasiment pas intervenu sur le CF Star Wars. J’ai juste glissé un Smiling Bandit dans l’orga pour avoir un orga non-joueur et gagné en fluidité car l’événement commençait à devenir gros.

En caricaturant, mon rôle n’est pas  d’organiser des évènements sur les jce, mais de faire en sorte que des évènements soient organisés. Donc fédérer, réunir les bonnes volontés, et les aider au mieux des moyens dont je dispose.

Avec l’arrivée d’Asmodee dans l’équation, les tâches sont encore amenées à évoluer. C’est rigolo de retrouver les anciens collègues.
Antre du Wookie : Asmodee a récemment racheté FFG. Quel impact ce rachat aura-t-il sur les joueurs de Star Wars : le jeu de cartes ? Peut-on s'attendre à des changements dans le jeu organisé ?

L’impact il est encore un peu compliqué à estimer. Ce qui est sûr, c’est que Asmodee a à la fois cette fibre joueur, avec une réelle conscience des problèmes que peut engendrer un fort décalage VF/VO pour des jeux collectionnables, et une puissance de feu commerciale sans équivalent en Europe. Ils ne sont pas là uniquement pour prendre l’argent, ils sont aussi là pour installer les licences, les jeux.

Donc au niveau des efforts marketing sur les jeux, ils vont faire des efforts pour tous au moins pendant un an pour voir par eux-mêmes. Je pense vraiment qu’il faudra me reposer la question en novembre 2016. Et puis, certains dans le staff Asmodee, rêvent d’un évènement Asmodee Europe prestigieux. Les produits FFG pour ça, c’est du pain béni.

Mais il ne faut pas se bercer d’illusions non plus. Bien qu’ayant les moyens, Asmodee  ne va  pas mettre un animateur Star Wars JCE dans chaque boutique pendant 2 mois pour booster le produit. Le succès de ce genre de jeu passe aussi par le dynamisme et l’ouverture de la communauté.

Aujourd’hui le problème des JCE, c’est qu’il y a peu de nouveaux joueurs qui arrivent. Les joueurs changent de jeux, mais il y a peu de nouveaux. L’enjeu, il est là pour la pérennité des produits : créer des nouveaux joueurs qui vont ensuite investir dans les extensions.

J’avoue que j’aimerai connaître le point de vue de FFG. Car rien qu’avec les produits FFG, c’est la surcharge, je ne parle même pas de la concurrence.

En fait, il y a un truc qui change déjà avec le rachat de FFG, c’est que par le truchement d’Asmodee, FFG est moins distant. Nous ne sommes plus seulement un client avec une licence de traduction . C’est tout bête, mais c’est grâce à Asmodee, qu’il va y avoir une avant-première Trône de Fer V2 avec des goodies VF qui jusqu’ici n’avait été proposé qu’à la Gen Con. Avant, ce n’était pas imaginable.
Antre du Wookie : Le Championnat de France 2015 s'est tenu le 29 et 30 août dernier à Issy-les-Moulineaux, et il a réuni 54 joueurs (ce qui est un nouveau record pour le jeu).

NicoFu : 54 joueurs, c’est beau, le travail de fond de l’équipe organisatrice a payé. On était 42 en 2014 à Parthenay, mais avec une quinzaine de joueurs venus pour x-wing le lendemain qui avaient fait le tournoi en mode très dilettante pour vivre un  week-end Star Wars complet.

Je suis aussi super content pour Quentin (Elwe), le champion 2014 et 2015 qui va finalement bien aller aux US parce que le tournoi a dépassé le seuil des 48 joueurs cette année.

Je n’étais pas là (une fête de famille que je ne pouvais rater) mais tous les échos sont unanimes. Et niveau organisation, il y a pleins de trucs que j’ai vu dont il faut s’inspirer pour les autres CFs.
Antre du Wookie : Comment envisages-tu l'avenir du jeu ?

Pour l’avenir du jeu je vais parler du jce en général, car pour moi le sujet est transversal. Si on parle d’avenir, on peut aussi parler de la fin des jeux. Pour l’instant FFG n’a arrêté que deux jeux, deux du trio original de 2009 : Warhammer Invasion (arrêté en fin 2013) et l’Appel de Cthulhu (arrêt annoncé pour fin 2015).

Comme je le disais plus haut, le fait qu’il y a peu de nouveaux joueurs, cela m’inquiète. Le modèle JCE est quand même un modèle très nineties : proposer à un joueur de s’investir dans un jeu avec une courbe d’apprentissage longue, où il faut jouer souvent, et acheter des recharges régulièrement (même si la répartition non aléatoire est un mieux par rapport aux jcc).

Je trouve que le principe des rotations présentés en novembre 2014 est intéressant mais il y a encore trop de cartes en jeu. Une rotation tous les 8 cycles, c’est délirant. Il n’y a qu’un seul jeu jusqu’à présent qui a dépassé les 8 cycles, c’est TdF V1. Au 6ème cycle, il y aura toujours trop de cartes pour donner à un nouveau l’envie de commencer.

Netrunner a fait un carton à sa sortie VF en juillet 2013. 4000 core set vendus en 3 mois ! On ne remerciera jamais assez tous les anciens joueurs du jcc qui ont fait leur coming-out sur Tric Trac pour dire que c’était le meilleur jeu de cartes du monde. La communication virale a fonctionné, la vague nostalgie aussi. 2 ans après, aucun de ces joueurs n’est encore là. Ils ont acheté leur CS, le premier cycle et basta. Je ne sais même pas s’ils jouent encore. Ceux qui restent sont les carteux hardcore, qui ne vont jouer qu’à un seul jeu de deckbuilding comme un  jce, car Netrunner est tellement exigeant que tu ne peux faire que ça. Tu n’as plus de temps de cerveau disponible pour Trône de Fer V1, ces 2000 cartes et ses 34 pages de FAQ, et encore moins pour tes enfants. Et quand tu te lasses, comme  c’est le cas actuellement sur Netrunner, tu passes à un autre jeu. Donc il y a eu une migration vers Conquest (plus facile de repartir de 0), Star Wars, et bien sûr TdF V2, car le jeu a une superbe réputation.Star Wars a quand même deux gros avantages qui font de lui un jeu à part.

Un jeu « casu » :

Même si le jeu  nécessite du temps, et de la réflexion pour l’apprivoiser, le deckbuilding, avec le principe des groupes d’objectifs  reste plus léger. En diminuant cette réflexion préalable, le jeu garde un public de joueurs plus « casu ». Ils ne gagneront pas les gros tournois contre les forts joueurs, mais ils peuvent venir en tournoi et prendre du plaisir sans se prendre la tête. Tu ne le vois pas à TdF et Netrunner qui sont plus exigeants sur la construction.

Un jeu « Star Wars »

La licence en elle-même est gage de pérennité. Il y aura toujours des gens pour acheter le jeu et y jouer parce que c’est Star Wars. Sur Tours, je joue avec 2 personnes qui sont dans ce cas-là. Ils achètent tout, ils jouent régulièrement, au moins une soirée SW JCE tous les 15 jours, parce qu’ils sont fans de Star Wars. Par contre, ils ne vont pas en tournoi. Le défi, c’est de ramener ces joueurs là, au moins deux fois dans l’année à un tournoi.

Ce qui me fait conclure, c’est que je ne vois pas un CF à 110 joueurs en 2016, mais si la communauté continuent à être cool, accueillante, à jouer et à parler en VF (c’est important, et je trouve que sur le fan forum ça parle encore trop VO, même si les joueurs jouent avec des cartes VF – mais bon, les spoils sont en VO, OCTGN est en VO, je comprends), si le lieu et la date choisis sont cohérents, je vois bien un CF à 60/65 joueurs.

Mais faut pas s’emballer, les régionaux, ce n’est pas encore la grosse affluence. Sur Star Wars, c’est 6 régionaux avec 15 joueurs de moyenne (96 joueurs au total, contre 50 l’an dernier). A titre de comparaison, Netrunner en 2014, la plus grosse année, c’est 180 joueurs sur 5 régionaux. X-Wing en 2015, qui a explosé, c’est 274 joueurs sur les régionaux et un CF à 112 joueurs, à Toulouse, pas forcément le lieu le plus central.Il faut continuer à travailler en ayant conscience que Star Wars est un jeu d’appoint. Il ne faut pas trop surcharger les joueurs d’évènements. Il faut trouver un juste équilibre

Antre du Wookie : Tu as certainement du jouer à Star Wars : le jeu de cartes. Tu as une faction de coeur ou une carte préférée ?

NicoFu : Rho là, genre la question piège pour savoir si je suis un vrai joueur. En fait, je suis l’archétype du joueur « casu » dont je parle plus haut. Je monte un deck tous les 3 mois, 30mn avant la soirée jeu, avec des thématiques aussi avancées « tiens, je vais faire un deck avec toutes les images de wookie du jeu », ou « regarde qui a la plus grosse – avec que des vaisseaux capitaux ».

Mon background de joueurs de figurines m’entraîne naturellement vers les decks Marine Impériale ou Alliance Rebelle et j’aime bien les racailles et scélérats avec la mécanique de capture. J’avoue ne pas être fan des decks Jedi et Sith, c’est trop retors pour moi.

Sinon, il y a une carte qui m’a fait très plaisir, c’est mon côté vieux con de rôliste : c’est la carte « Transport Léger ». 

L’illustration représente un vaisseau qui à ma connaissance avait été imaginé par West End Games, les éditeurs du jdr Star Wars D6 au début des années 90. Le vaisseau était le véhicule des PJs, dans le cadre de la campagne proposée dans le supplément « matériel de campagne ». Supplément que je garde précieusement dans ma ludothèque

Et il y en a une autre, c’est la carte MTV-7, un véhicule Impérial sur Hoth. 

Ce véhicule (là aussi les spécialistes de Star Wars) peuvent me contredire, dans mes souvenirs, a été créé pour la gamme de jouets Star Wars de Kenner Parker au début des années 80. J’ai rêvé sur ces prospectus avec les figurines mises en scène, étant gamin. Ça me renvoie à des bons souvenirs.

1 commentaire: